Enculé par ma copine

-&-

Cette histoire s'est passée il y a quelques années quand j'étais encore avec
ma copine. Elle s'appelle Angelina et moi Thomas. Nous fréquentions le même
bahut et on s'est rencontrés à la rentrée des classes. Nous étions en 1ère à
l'époque. On a flashé l'un sur l'autre et on ne s'est plus quittés pendant 4
ans.
Mon père avait un appart pas loin du bahut. Quelle aubaine. Dès qu'on avait
une perm ou des heures de libre pendant les cours, on en profitait pour se
retrouver à l'appart tous les 2. Une semaine après notre rencontre, je lui
ai dis que j'avais envie de faire l'amour et que je voulais que ce sois elle
la première qui m'offre sa chatte car j'étais puceau.
C'est elle qui m'a dépucelé, c'était formidable. La première fois était un
peu maladroite, mais tout de suite après j'avais envie de recommencer. Elle
m'a branlé comme il le fallait pour que ma queue retrouve rapidement de sa
vigueur. Et la, je l'ai vraiment baisée. Elle comme moi, on adorait ça et on
le faisait le + souvent possible.
Elle était petite (1m55) mais très bien proportionnée et tellement bandante.
Des seins comme il faut (90B) et un corps à damner les saints. Une chatte de
rêve quoi. Et moi, 1m78 plutôt mince. Malgré la différence de taille, tout
était possible et cela n'était pas du tout gênant. Au contraire. Elle m'a
beaucoup appris sur le sexe et je pense que moi aussi.
Un jour on est allé à l'appart pour baiser et calmer nos ardeurs. On est
allés dans ma chambre et on s'est jeté sur le lit. On commençaient toujours
par de multiples caresses. J'adorai lui lécher la chatte et elle prenait
toujours son pied avec cette caresse. Ce jour la j'avais envie d'innover.
J'ai commencé à lui lécher la chatte. Elle était sur le dos, jambes écartés
au maximum pour mieux sentir ma langue. Elle mouillait comme une fontaine et
je buvais tout son liquide. J'aimais la voir dans cette position. La chatte
bien ouverte, et l'anus bien visible. Elle mouillait tellement que son jus
faisait un fin filet jusque sur le lit. Sa chatte et son anus étaient
brillants de sa mouille. La langue bien planté dans son vagin, elle ondulait
le bassin pour mieux la sentir. Je lui mis un doigt en même temps pour la
rendre encore plus folle. Je voyais sa moule et son trou du cul en gros
plan. Quel spectacle. Je savais qu'elle ne s'était jamais fait enculer et je
voulais être le premier à lui faire découvrir ce nouveau plaisir. J'ai passé
un doigt sur sa rondelle pour voir sa réaction. Elle m'a dit qu'elle ne
l'avait jamais fait et elle avait un peu peur d'avoir mal.  J'ai commencé
par lui masser la rondelle doucement pour ne pas la brusquer. Avec mon
index, je décrivais des cercles sur son trou afin de bien la mettre en
condition. Je lui crache sur l'anus pour encore mieux la lubrifier et je
commence à lui lécher le trou. Elle semble apprécier. Puis, je lui enfonce
un premier doigt. Elle découvrait une nouvelle sensation. J'en pouvais plus
de savoir que je doigtais le cul de ma copine. J'alternais cette caresse
entre anus et vagin, doigts et langue. HMMMM.  Elle m'avait toujours dit
qu'elle aimerait avoir un bite parfois, pour me défoncer comme je moi je la
défonçais, histoire de changer les rôles.
Apparemment, cette caresse anale lui a donné bien des idées. Elle se retire
d'un seul coup et s'assoie sur le lit. Elle me branle doucement, comme elle
sait si bien le faire. Elle se penche sur ma queue qu'elle tiens d'une main
et commence à me lécher le gland. Elle fait tourner sa langue et commence à
me sucer. J'adore la fellation mais parfois, elle me fait un peu mal avec
des coups de dents maladroit. Je ne lui en veux pas, bien au contraire car
elle fait ca avec amour et passion. Vu sa taille, tout est en proportion et
sa bouche à du mal à accueillir ma bite entièrement. Elle continue de me
branler tout en me suçant quand soudain, je sens une se ses mains descendre
sous mes couilles et atteindre mon cul. LA coquine, elle avait craché sur
ses doigts et étale toute sa salive sur mon trou de bal. Elle commence à me
masser doucement le trou. J'ai compris ce qu'elle cherche. Elle abandonne ma
bite, se redresse et me regarde droit dans les yeux. Sans un mot, elle
continue sa caresse anale qui se fait de plus en plus pressante. JE la
laisse faire, complice car c'est tellement agréable. Elle prend les
opérations en main et me dit que je doit me mettre sur le ventre car aussi,
elle a du mal à me caresser comme elle l'entend. Je me retourne, m'allonge
sur le ventre. Elle se met derrière moi à genou. Elle m'écarte les jambes,
encore et encore. Comme un mec le fait avec une meuf avant de la sauter.

Vas y arrête ! JE sais pas faire le grand écart moi.
T'inquiètes, je veux juste bien voir ton anus. T'es vraiment bien poilu du
cul tu sais. (je le savais). Je sens que de la salive me tombe sur le trou.
Elle me crache dessus la cochonne. Une fois, puis deux. Elle me tend sa main
près de la bouche. Vas y crache dans ma main, je n'ai plus de salive. Je
crache donc dans sa main et elle m'étale tout sur la rondelle. MMMMHHH,
j'aime quand tu me caresse le cul Angelina.
Ah oui, eh bien attends voir ce qui va t'arriver mon ché&ri. T'as encore
rien vu.
Ah bon ?
Elle continue à me caresser et approche sa langue pour mieux gouter mon
trou. Tu aimes mon chéri.
Oh oui, continue.
Sa caresse commence à s'accélérer. Elle me chatouille le trou de son index.
D'un seul coup il s'introduit en entier.
Oh, qu'est-ce que tu fait Angelina ?
Tu ne le sent pas ? Tu sais que j'ai toujours rêvé de pouvoir défoncé un
mec ! Eh bien voila, je vais te défoncer le cul !
JE ne sens presque pas son doigt. Elle a de si petites mains.
Je pousse mon cul vers ce doigt afin de mieux le sentir. Puis, je sens un
deuxième doigt s'introduire. Elle fait un mouvement de va et vient comme si
elle me baisait avec une bite. Tu doit pas sentir grand chose mon chéri. Vu
la taille d'une bite par rapport à mes 2 doigts, c'est pas grand chose. Elle
en enfonce un troisième, puis un quatrième.
Eh ben dis donc, t'as un sacré trou de cul mon chéri (bien que je ne suis
pas homo, j aimais me doigter le cul pendant mes branlettes solitaires). Elle
avait encore jamais fait ça et ca semblait lui plaire. JE la laisse faire.
C'est trop bon.
Elle continue sa percée avec ses petits doigts. Encore un autre et elle sent
qu'il y a encore de la place.
C'est la première fois qu'une nana me fait ca et ce n'est pas désagréable du
tout. Quelle surprise, ma copine m'encule !!!
Elle ne s'arrête pas en si bon chemin et commence à prendre plaisir de voir
son mec soumis à tous ses vices. Son autre main commence à s'affairer aussi
sur ma rosette et je sens ses doigts bouger dans mon cul. Elle veut
m'écarter encore plus.
Un autre doigt vient rejoindre les autres. Elle a les deux mains sur mon cul
et déjà 5 doigts. 4 de la main droite et un de la main gauche.
Oh la la, jusqu'où elle va aller. Elle écarte les mains et profite de la
situation. Elle me dilate l'anus comme une folle. Tous ses doigts entrent et
sortent de + en + vite. Elle les fait tourner, les écartes. Je sens qu'elle
en veut encore plus. Un deuxième doigt de sa main gauche vient encore.
Quelle cochonne. Je ne l'avais jamais vu sous ce jour. Quel pied.
Elle profite vraiment de la situation. Et continue encore et encore.
Jusqu'au moment ou elle s'arrête.
Ben alors ma chérie, fatiguée ? Tu ne veux plus me mettre de doigts
Non non mon amour, c'est juste que j'ai déjà 8 doigts dans ton cul.
Quoi ???
Ben oui, j'ai presque les deux mains dans ton cul. Sauf les pouces.
Houa. Tant que ca, je ne pensais pas.
Et si.

Et voila comment se passa ma première sodomie avec ma copine.

Auteur:THOMAS