Alexis

-&-

A la rentrée dernière j’ai réalisé mon fantasme le plus fort.
Je m’appelle Alexis, j’ai 27 ans j’habite Bordeaux. Depuis très longtemps, je fantasme sur une femme, Nicole,  qui est plus âgée que moi, elle a 48 ans et qui de plus ce trouve être ma tante. C’est une femme plutôt jolie à mon goût : brune mi-long, pas très grande et encore une belle silhouette.
Depuis deux ans, elle vit seule à Paris, donc j’ai pris l’habitude d’aller dormir chez elle quand je suis sur la capitale pour le travail.
Ce jour là, en mangeant, on a eu une discussion qui tournait surtout sur ma vie sentimentale et mes différentes expériences. On a même abordé la sienne qui était plutôt au point mort.
Donc après le repas, j’étais déjà pas mal excité. On a un peu poursuivi cette discussion sur son canapé jusqu’à ce qu’elle aille sur son balcon. Elle était appuyée sur la rambarde. En la voyant ainsi je n’ai pas pu me retenir d’aller derrière elle et je l’ai prise par les hanches. Sur le moment, elle n’a pas réagit mais quand j’ai monté une main sur son sein, j’ai senti son souffle changer et en rigolant elle m’a dit « allons alex qu est ce que tu fais. Donc je lui ai avoué mon envie de lui faire l’amour.
Elle était toujours entre mes bras et j’ai remonté de nouveau ma main sur son sein. Elle m’a dit qu’on ne devrait pas mais j’ai continué à lui caresser le bas du sein et elle a pausé une main sur la mienne qui lui caressait le ventre.
Elle portait un jean avec un chemisier blanc. Elle s’est retournée face à moi, je ne savais pas trop quoi faire alors elle m’a dit de l’embrasser. Quand j’ai senti sa langue dans ma bouche, j’ai eu la gaule de ma vie. Je lui caressais les fesses en insistant bien sur la raie jusqu'à son entre jambe.
On est rentré à l’intérieur ou on s’est longuement  embrassé. J’ai commence à lui défaire son chemisier et j’ai pris ses deux seins dans mes mains. Ils ne sont pas des  plus énormes mais c’était les siens ce qui m’excité vraiment.
J’ai ensuite défait son soutient gorges pour libérer ses seins que j’ai sucés. Je mordillais ses tétons qui étaient déjà bien tendus et je commençais à lui caresser le sexe a travers son jean. Elle n’arrêtait pas de me parler doucement ce qui m’excitait encore plus. Je me suis mis à genou devant elle et j’ai déboutonné son jean que j’ai fait glisser en bas de ses jambes. Elle avait une culotte jaune avec un peu de dentelle. Je lui ai embrassé la chatte sur sa culotte en lui caressant les fesses en insistant sur son petit trou.
Ensuite on est allé dans sa chambre où elle s’est allongée sur le lit, je me suis déshabillé, quand j’ai enlevé mon pantalon mon sexe sortait de mon slip. Elle a été un peu surprise de mon sexe car il n’est pas très long mais vraiment très gros ( j’en étais gêné quand j’étais gamin ).
Je me suis ensuite allongé à coté d’elle ou je l’ai embrassé en lui pinçant les seins. Elle me caressait le sexe et je suis descendu pour lui sucer les seins, j’ai commencé à lui caresser la chatte sur sa culotte puis en dessous. Elle était déjà très humide, mon doigt est rentré tout seul.
Je suis remonté pour l’embrasser de nouveau son visage avait changé et il commençait à être plus tendu sous le plaisir. Je me suis mis entre ses jambes, je lui ai enlevé son slip pour enfin voir cette chatte qui me faisait tant rêver.
Elle est très poilue ( brune c’est normal ) même autour de son petit trou. Je me suis mis sur son coté et je lui ai sucé longuement le clito en faisant le tourbillon à l’entrée de son vagin avec l’index et en lui caressant l’anus avec l’autre main. Elle me caressait toujours la bite mais plus ça allait plus elle gémissait jusqu’à cambrer son ventre sous la caresse de mon doigt. C’était vraiment trop beau de la voir jouir.
Je l’ai embrassé de nouveau et la c’est elle qui est descendu vers ma bite, elle m’a masturbé ( mais pas sucé, elle se rattrapera par la suite ) puis elle s’est empalé sur moi. Cela était vraiment bon de la voir assis sur mon sexe en plus c’était la première fois que je pénétrais une femme sans préservatif.
Elle allait et venait doucement tout en m’embrassant, je lui caressais les fesses pour la préparer pour la suite. On est passé par plusieures positions, elle n’arrêtait pas de gémir jusqu’à ce qu’elle jouisse bien fort dans la position des plus classique, elle sur le dos et moi entre ses jambes.
Je n’avais pas encore joui et après une petite pause j’ai commençais à m’occuper sérieusement de son anus et comme elle appréciait bien la chose j’y suis allé franchement. Elle s’est mise à quatre pattes les fesses en l’air. J’ai commencé avec la langue assez longtemps puis un doigt ( elle avait déjà le souffle court ) et deux. Je me suis durcit la bite avec quelques caresses sur ses cuisses et j’ai commençais à la pénétrer très doucement car le trou n’est pas très gros puis à bouger.
Ma bite était assez serré ce qui était vraiment bon. Elle n’a pas pris de plaisir immédiatement mais une fois que tout était dans l’ordre, elle gémissait à chaque mouvement. Je n’ai pas mis très longtemps à jouir. C’était vraiment l’extase.
Je jouissais pour la première fois dans une femme et c’était dans la femme qui m’a fait fantasmer toute ma jeunesse, le vrai pied. On a passé la nuit ensemble et on remis cela le matin où la elle m’a sucé.
Depuis ce jour on se voit une fois tout les deux mois et je ne me lasse pas de la faire jouir.
J’espère la convaincre de rencontrer un autre couple ou une femme car j’aimerais la voir prendre et donner du plaisir à une partenaire

Auteur:Alexis