L’objet de plaisir

Vagabondages entre les chairs roses d'un clitoris

Par moment, j’aimerais n’être qu’une langue et qu’une paire de lèvres,

Vagabondantes entre les chairs roses d’un clitoris, et les plis bruns d’un sphincter féminin.

Je mordrais, laperais, m’insinuerais au plus profond,

Jusqu’au cri !

Par moment, j’aimerais n’être qu’un puissant et fier geyser,

Qu’une paire de lèvres voluptueuses aspirerait.

J’écartèlerais, forcerais, m’insinuerais au plus profond,

Jusqu’au cri !

Par moment, j’aimerais n’être qu’un énorme trépan,

Forant alternativement les plus beaux puits de Virginie Orientale et de Virginie Occidentale.

Je percerais, défoncerais, m’insinuerais au plus profond,

Jusqu’au cri !

Tout le temps, j’aimerais n’être qu’un   objet de plaisir.

Auteur:Inconnu

logo