IL A VOULU ETRE HUMILIE IL L'A ETE

je lui fit mettre un collier a son cou

J avais un cousin et chaque fois qu on se rencontrait il me parlait toujours d histoires sm de jeux érotiques etc. il se moquait aussi souvent des hommes qui avait les cheveux courts et me disait souvent j aimerais être une fois domine ou humilie par une jeune femme. en fait il était un plus age que moi il s appelait benoit.

Lors d une soirée de famille je le pris une fois a part et lui dit

Ce que tu ma dis l autre jour moi je peux le faire

Toi Isa me dit il

Oui bien sure

On se mit d accord pour qu il vienne chez moi un jour en début de soirée évidemment j avais mis les conditions plus possible de reculer il fallait qu il accepte le jeux .

Ce jour la il était pile a l heure comme d habitude moi j étais déjà prête habillée toute en cuir pantalon gants et manteau bien sur. Il sonna et des que j ouvris la porte il s étonna de ma tenue.

Je le fis fis entrer et lui dit d un ton sec .

Allez a poils tes habits dans l armoire derrière

toi tu la ferme et tu m’apporte la clé.

Oui Isabelle

Il n y a plus d isabelle a présent tu m appelle madame Isa c est compris

Oui madame isa

Il était a présent tout nu il mis ses vêtements dans l armoire la ferma et m apporta la clef

Svp Madame isa

C est bien tu commence a obéir maintenant tu mets ce pyjama

Je lui fit mettre un pyjama bleu rayer un peu comme les prisonniers de guerre

Ensuite je lui fit mettre un collier a son cou et lui dit ensuite

Allez viens mette ta laisse on s en va

Mais ou va t on madame isa ?

Tu verra bien bien allez montre dans la voiture

Je le fis assoir derrière je pris le volant et nous voila parti

En fait on allait au salon de coiffure ou valérie travaille profitant de l absence de sa patronne partie en vacance pour deux semaines on avait moi et elle comploter ce petit plan.

Il y avait juste une place devant le salon pour se garer je devais être la pour 18h30 le salon ferme a 19h comme c est un salon mixte valerie avait prévu de ne plus prendre aucun messieurs pour rendez vous il y avait encore trois dames plus trois coiffeuses et valerie bien sur .

Je fis descendre benoit de la voiture et il me dis

Moi je n entre pas en pyjama dans ce salon

Mais si tu a accepte de m obéir et bien tu vas m obéir je le pris par la laisse et nous entrâmes dans le

Salon .valerie viens directement au comptoir et me dis

Vous avez rendez vous madame ?

Moi non mais c est pour ce minable derrière moi

Les coiffeuses et les dames se demandais ce qui ce passait et était étonnée de voir un homme en pyjama et tenu en laisse par une femme.

Valerie dit et bien vous pouvez passer au shampoing monsieur

Je défis la laisse de benoit et il alla s asseoir au shampoing moi je m assis a cote d une dame qui attendait pour être coiffée .après le shampoing valerie dit a benoit vous pouvez vous asseoir dans le fauteuil devant vous .benoit pris place et valerie lui mis la cape de coiffeur et lui demanda

Je vous les coupe comment monsieur ?

Pas trop court SVP

Quand j entendis sa réponse je me suis aussitôt levée et arriva devant lui je lui donna trois gifles en

Pleine figure de mes mains gantées ce qui résonna dans le salon et fit retourner les dames et les autres coiffeuses qui se demandait qui était cette dame autoritaire .

Je luis dit aussitôt qui t a permis de répondre a valerie ?

Personne Madame isa

Et bien puisque tu parles sans ma permission pour ta punition c est moi qui va décider de ta coupe

Aussitôt valerie me dit avec un petit sourire moqueur

Je luis les coupe comment madame?

En passant ma main dans ces cheveux et en riant je dis a valerie

Eh bien vous pouvez me le tondre

Oh non pas ça madame isa

Mais si tu vas être tondu la boulle a zéro

Les femmes et les coiffeuses derrière se mirent a rire et l une d entre elle dit

J allais partir mais je vais rester pour voir ce cornichon se faire tondre mois aussi dit une autre dame

Valerie sortit du tiroir de la commode une vieille tondeuse électrique qu elle avait reçu de son grand père qui avait été coiffeur elle allait encore bien et faisait seulement un peu de bruit valerie mis la tondeuse en route et commença a tondre notre benoit elle avait commence par la nuque la tondeuse ronronnait et les cheveux de benoit pleuvait a terre les trois dames qui avait finit d être coiffée restait debout et regardait avec attention valerie qui manipulait la tondeuse .

L une d elle me dit

Et bien votre mari n a pas grand chose a dire chez vous

Ce n est pas mon mari c est mon esclave il n a rien a dire il doit simplement m obéir sinon comme vous voyez il est puni .

Valerie allait doucement pour tondre benoit pour que le spectacle dure longtemps elle passait maintenant la tondeuse autour des oreilles et puis ce fut les cotes tout l arrière et la nuque de benoit était déjà tondu il ne restait plus que le dessus .valerie abaissa un peu le fauteuil et a mis la tondeuse sur le haut du crane de benoit et hop tous les cheveux tombèrent a terre elle repassa la tondeuse la ou il avait encore quelques cheveux puis coupa le moteur de la tondeuse et me dit

Voila madame c est fait

J arrivais chez benoit et lui dit en passant ma main sur son crane tondu

Mais comme il est beau mon toutou ah ah ah

Toutes les femmes et les autre coiffeuses se mirent a rire aussi et a se moquer de benoît qui était tout rouge tout honteux de se faire humilie par les huit femmes qui étaient dans le salon valerie en rajouta une disant

Je lui mets un peu de laque madame?

Dans un fou rire général de tous le monde je dis

Non ca ira comme ça ces cheveux ne bougeront plus par grand vent

Je fis alors lever benoit et lui remis sa laisse et lui dit

Maintenant tondu tu va dire au revoir a toutes ces dames en leur baisant leurs pieds

Oui Madame isa

Benoit s agenouilla devant chaque dame et baisa leurs pieds mais chacune d entre elle avait une petite moquerie a lui dire soit en passant leurs mains sur son crane tondu ou bien en lui disant

Ca va tondu ou bien on ne ta pas rate etc

Benoit était vraiment ridicule devant toutes ces dames moi bien sur je jubilais j avais encore réussi a mater un de ces petits males .quand on sorti du salon je fis mettre benoit derrière moi je pris le volant et avant de partir je donna un petit coup de klaxon toutes les dames et valerie était restée a la vitrine pour voir partir notre tondu .elle firent signe en riant mais notre benoit était tête baisse et avait l air soumis. Arrive a la maison je me moquais évidemment encore un peu de sa nouvelle coupe quand je vis une petite bosse dans son pyjama je luis dis alors

Mais tu bandes et sans ma permission en plus

Oui Madame isa

J e l attachai alors a la croix de st André puis j abaissa son pyjama et je pris alors un petit tube de pommade chauffante rado salil c est un petit tube comme de la colle mais c est une pommade qui chauffe assez fort je pris alors la queue de benoit et lui mis la pommade sur toute sa queue et lui dit

Ca va chauffer ah ah ah ah

En effet cinq minutes après j entendis les chaînes qui commencaient a faire du bruit la pommade faisait son effet

Ca chauffe ca brule Madame isa

Ca t apprendra a bander sans ma permission estime toi heureux je n en ai pas mis beaucoup mais gare a toi si tu recommence .

Apres une demi heure je le détacha et lui donna la clef pour qu il puisse enfin s habiller il me dit quand même

Et bien madame isa je n aurais pas cru ça de vous me faire humilier devant toutes ces femmes

A mon petit benoit quand je peux mater un male je ne le rate jamais.

Benoit partit alors moi je lui dit alors

A une prochaine fois

Je ne sais pas me dit il

Je l avais tellement humilie que je ne sais pas si je le reverrai .

Je pris alors mon téléphone pour contacter valerie pour la remercier car elle était pour beaucoup

Dans cette belle histoire .on reparla bien sur de ses bons moments et elle me dit en riant

Encore un de mater

Eh oui quand on n obéit pas a madame isa c est comme ça

Auteur:Isabelle tondeuse

logo