La fessée de Caroline

-&-

Ce jour là, j’étais en vacances chez ma petite cousine, qui avait à l’époque neuf ans. Je m’amusais avec elle à cache-cache dans la maison, c’était le soir et comme on faisait du bruit, son petit frère s’est réveillé et s’est mis à pleurer, car il avait à l’époque un an.
La mère de ma petite cousine s’est alors précipitée sur elle et lui à dit : tu vois le bruit que tu fais, tu viens de réveiller ton petit frère.
Elle lui a soulevé sa chemise de nuit, l’a baissé sous son bras gauche et lui à appliqué une fessée.
Caroline n’ayant pas de culotte, cela fut facile à faire.
Elle lui a dit : tiens prends ça pour avoir réveillé ton frère, et ça faisait longtemps que tu n’avais pas eu de fessée.
Cà a claqué sec pendant un moment. Elle a reçu une bonne dizaine de claques.
Moi je venais d’assister à la scène, et au fond de moi je me suis dis que j’étais aussi coupable.
Ma petite cousine m’a dit ensuite : c’est à cause de toi tout cela, elle m’a fait la tête jusqu’à la fin de la soirée.
Je venais d’assister à la fessée de ma petite cousine, ce jour-là je me suis dis que ce n’était pas normal qu’elle en reçoive une et que moi j’en reçoive pas, car j’étais aussi coupable.

Auteur:Inconnu

logo