Elève coquine

Texte entier

J ai osé t avouer hier que j aimais les fessées... J ai beaucoup rougi en me demandant ce que tu allais en penser. Ton sourire en coin m a rassuré, tu n es pas choqué et tu as même envie de jouer. De fil en aiguille, nous avons échangé des idées et un scénario en est ressorti...
"Rendez vous mardi!"
Tu as dit que tu arriverais vers 10h.... A 9h50, j ajuste ma tenue. Une jupe très courte noire et blanche, un petit chemisier très décolleté noir... Une grande respiration... La sonnette retentit.
Je t ouvre, tu es la devant moi et je sens déjà dans tes yeux que tu te demandes si j ai respecté un détail. Ne rien porter sous ma jupe. Je t enlèves rapidement ton manteau, tu retires tes chaussures et me prends par la main.
" Alors comme ça on a été vilaine? "
Tu t assois au fond du canapé et me positionne à plat ventre sur tes genoux. Je suis mi gênée mi excitée
. Il est 10h le soleil brille dans la pièce il fait grand jour. Sans ménagement tu remontes ma jupe et constate avec plaisir que j ai respecté la règle : un porte jarretelle, des bas mais pas de string...
Tu me caresses les fesses... Et d'un coup la première fessée.
Je ne peux m empêcher de lâcher un petit cri. Je ne vois pas tes yeux, ni ta bouche, je suis complément en position soumise... Une deuxième fessée, plus vigoureuse... Une troisième... J adore... Je gémis doucement et laisse échapper :
"Oh oui j ai été très vilaine, je mérite cette punition"
Encore une claque, je sens que tu veux faire rougir mes fesses. Quand d un coup, ta main se glisse entre mes cuisses, tu sens tout de suite la chaleur et l humidité qui est en moi. Sans ménagement encore une fois tu enfonces 2 doigts dans mon antre et commence des petits vas et viens, ton autre main me caressant les fesses. Je ne peux toujours rien faire dans ma position et ma frustration augmente.
Je commence à bouger mon bassin. Mes mains te cherchent mais tu te fais un malin plaisir à ne surtout pas être à portée de mes mains. Mon plaisir augmente, je ne peux que gémir. Je me mords doucement la main. Tu es à 1 doigt de me faire jouir... Avec un 3eme doigt tu joues avec mon clitoris, cette fois, je suis inondée, je crie, ma jouissance est à son comble, je crie ton prénom, je mords ma main de plus belle, je sens que ma jouissance coule le long de mes cuisses. J ai du mal à reprendre ma respiration. Je suis complètement transportée.
"Stop! À moi! "
À moi de te faire perdre tes moyens... Je me redresse d’un coup. Tu me regardes droit dans les yeux.
Je suis décidée. Je pose une pointe de pied sur ta cuisse. Tu es face à mon sexe, tes yeux sont juste à sa hauteur. Je détache doucement mon porte jarretelle et descend doucement mon bas. Je fais de même avec ma jambe gauche. J enlève ma jupe et repose une jambe sur toi. Je caresse ta bouche . J’y glisse un doigt que tu suces goulûment. Tu te laisses faire. Ce même doigt je le dirige vers mon entre jambe.
Je le passe sur mon sexe et commence à me caresser juste à quelques centimètres de tes yeux. Je l’enfonce, ce doigt qui était dans ta bouche, directement dans mon antre. Tu te mords les lèvres. Je souris de plaisir. J’enlève alors mon chemisier. Je suis maintenant nue devant toi. Je me mets à genoux et te déshabilles complètement.... Tu te demandes quelle est la suite du programme. Je joues déjà avec ton sexe dur, raide. Je me mets à le lécher de bas en haut en te regardant droit dans les yeux, j embrasse ton gland, le glisse doucement dans ma bouche et tourne ma langue tout autour. Tu bascules ta tête en arrière sur le canapé. Ton plaisir monte. Je glisse tout ton sexe dans ma bouche. Le plus profond possible. Tu es à moi... Maintenant mes mains te branlent, ma bouche est occupée à gober une à une tes boules puis l’autre. J embrasse maintenant ta peau autour de ton sexe, en dessous de tes boules.
Tu sembles beaucoup apprécier… Je fais l’amour à ton membre. J’embrasse, je lèche, je suce. Je descends encore un peu plus bas, vers ton petit trou. Je passe ma langue juste dessus. De touts petits coups de langue. Ton sexe s’est raidi encore plus. Je passe maintenant mon doigt sur ce même endroit… Je t’entends gémir. Je glisse mon petit doigt tout doucement dans ton petit trou en remontant ma langue vers ton sexe.
Je positionne ton sexe entre mes 2 seins, nouveau sourire en coin de ta part... Une branlette espagnole..
Tu y avais déjà pensé vu ma forte poitrine mais tu n avais rien dit. Tu ressers mes seins contre ton membre. Je m active avec mes seins autour de ton sexe. Je te sens te raidir encore plus fort. Tu vas venir... J ai réussi, tu jouis entre mes 2 seins, ta jouissance se répartie entre mes seins et ton bas ventre.... Chaude...
"Vous vous êtes bien fait pardonner jeune élève ! "

Auteur: Pausecoquine

logo